Endre søk
RefereraExporteraLink to record
Permanent link

Direct link
Referera
Referensformat
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Annet format
Fler format
Språk
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Annet språk
Fler språk
Utmatningsformat
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
Humeur(s) intellectuelle(s). Régis Debray, Modernes catacombes, Paris: Gallimard, 2012
Stockholms universitet, Humanistiska fakulteten, Romanska och klassiska institutionen.
2013 (fransk)Inngår i: Fabula - Litterature, histoire et theorie, ISSN 2100-0689, E-ISSN 2100-0689, Vol. 14, nr 5Artikkel, omtale (Annet vitenskapelig) Published
Abstract [fr]

Quand on se réfère à l’humeur intellectuelle, on songe immédiatement au billet, à la captation de l’instant, au point de vue livré à bâtons rompus sur un événement. L’humeur est celle de l’auteur, elle qualifie un état d’esprit à un temps donné, elle est même destinée à changer, de mauvaise à bonne ou l’inverse. Ce n’est pas de cette humeur-là dont nous pouvons parler à propos du dernier Régis Debray. Ce n’est pas tant l’humeur de l’auteur que celle du destin souvent posthume (post-humeur dirait-on) des personnes qui est commenté. Pour reprendre les termes de Jacques Derrida, il y a ici un terreau intellectuel, un humus, un patrimoine à conserver au sein de ces catacombes modernes1. R. Debray n’est pas dans la Chambre verte de François Truffaut2, avec ce côté collectionneur de vérités du passé : il analyse plutôt une galerie de portraits en partant des figures-repoussoir, des « divertisseurs3 » de l’époque pour accéder aux grandes figures du siècle passé. On hume ici le grand air, celui qui traverse les bibliothèques idéales, en passant par Malraux ou Gracq, et en s’arrêtant sur le moment Nora. Quant aux divertisseurs, ceux qui prêchent la singularité et sont prêts à servir tous les régimes politiques avec un certain talent, R. Debray les démolit sans avoir recours aux préceptes de la médiologie qu’il professe depuis des années. Philippe Sollers est de ceux‑là, et les passages du livre qui lui sont consacrés, forts du trait d’humeur et de la défiance vis‑à‑vis d’une époque propres à la posture de R. Debray, en viennent à frôler le pamphlet (p. 21‑44).

sted, utgiver, år, opplag, sider
2013. Vol. 14, nr 5
Emneord [fr]
Autobiographie, Humeur, Humus, Mémoires
HSV kategori
Identifikatorer
URN: urn:nbn:se:su:diva-111458OAI: oai:DiVA.org:su-111458DiVA, id: diva2:775593
Tilgjengelig fra: 2015-01-03 Laget: 2015-01-03 Sist oppdatert: 2017-12-05bibliografisk kontrollert

Open Access i DiVA

Fulltekst mangler i DiVA

Andre lenker

Free full text

Søk i DiVA

Av forfatter/redaktør
Premat, Christophe
Av organisasjonen
I samme tidsskrift
Fabula - Litterature, histoire et theorie

Søk utenfor DiVA

GoogleGoogle Scholar

urn-nbn

Altmetric

urn-nbn
Totalt: 30 treff
RefereraExporteraLink to record
Permanent link

Direct link
Referera
Referensformat
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Annet format
Fler format
Språk
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Annet språk
Fler språk
Utmatningsformat
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf