Change search
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
lmperfection et inflexion: Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt par George Sand
Stockholm University, Faculty of Humanities, Department of Romance Studies and Classics.ORCID iD: 0000-0002-5327-4481
2019 (French)Conference paper, Oral presentation with published abstract (Refereed)
Abstract [fr]

Dans sa notice de Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt (1843), rédigée en 1854, George Sand présente un discours assez étonnant sur l’imperfection de ces ouvrages : elle admet que « le roman n’est pas bien conduit » du fait qu’il étale une « sinuosité exagérée ». Ce discontinu dans la narration serait la conséquence du processus d’écriture, et notamment de son absence de plan. Elle finit par inviter le lecteur à faire « bon marché de l’intrigue et de l’invraisemblance de certaines situations ». Ses propos sont examinés à la lumière de deux faisceaux de canons esthétiques : ceux qui constituent la norme implicite devant laquelle l’écrivaine semble s’incliner, d’une part, et ceux qui pourraient servir de défense à la configuration des deux romans, d’autre part.

 La première catégorie de canons esthétiques, et donc celle qui occupe la position dominante du discours tenu de George Sand, oppose à la sinuosité et à l’invraisemblance le récit planifié, cohérent, causal, objectif, motivé et vraisemblable. C’est ce dernier type de récit, qui ne dévie pas de la ligne droite, qui permettrait d’éviter les nombreuses imperfections dont Sand s’excuse dans sa notice. Autrement dit, la défense même de Sand, en décrivant les défauts de son œuvre, permet de reconstituer une appréciation normative qui rejoint en bonne partie l’esthétique du discours réaliste qui va dominer les décennies à venir.

La deuxième catégorie de canons esthétiques, que Sand aurait pu invoquer, embrasse différentes formes du romanesque. On pense surtout aux sous-genres du roman (roman feuilleton, roman d’aventure, roman d’apprentissage, roman philosophique) et aux détours, ou « inflexions », auxquels invitent ces genres : péripéties dramatiques, rencontres inespérées, scènes nécessaires pour la formation du héros, épisodes illustratifs, etc.). 

Place, publisher, year, edition, pages
2019.
National Category
General Literature Studies
Research subject
Literature
Identifiers
URN: urn:nbn:se:su:diva-168861OAI: oai:DiVA.org:su-168861DiVA, id: diva2:1315386
Conference
Les chemins de l'imperfection. Reconfiguration d'un paradigme moderne: XIXe-XXIe SIECLES, Palermo, Sicily, 4-5 april, 2019
Available from: 2019-05-13 Created: 2019-05-13 Last updated: 2019-05-14

Open Access in DiVA

No full text in DiVA

Search in DiVA

By author/editor
Färnlöf, Hans
By organisation
Department of Romance Studies and Classics
General Literature Studies

Search outside of DiVA

GoogleGoogle Scholar

urn-nbn

Altmetric score

urn-nbn
Total: 4 hits
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf