Change search
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
Home-based palliative care support teams in France: A nationwide survey
Stockholm University, Faculty of Social Sciences, Aging Research Center (ARC), (together with KI). Observatoire national de la fin de vie, France.ORCID iD: 0000-0002-8486-8610
Number of Authors: 22015 (French)In: Médecine palliative, ISSN 1636-6522, Vol. 14, no 3, p. 152-161Article in journal (Refereed) Published
Abstract [en]

Context

Home-based palliative care support teams have been widely developed in France over the course of the last 2 decades. This national survey aimed to describe the characteristics of home-based palliative care support teams, and to investigate their activities (e.g. clinical support, coordination, teaching).

Methods

This study is based on a nationwide survey conducted among all existing home-based palliative care support teams in France between September, 15 and December, 15, 2012.

Results

Among 98 home-based palliative care support teams in France, 78 participated in our survey (response rate = 80%). Coordination staff consisted of 8 professionals on average (4.9 full time equivalents). However, our results show a considerable heterogeneity in the composition of the staff: some home-based palliative care support teams do not include any psychologists(n = 17), social workers (n = 28) or even physicians (n = 10). In 2011, 17,326 patients were followed by a home-based palliative care support team, i.e. 225 patients on average (SD = 133). Cancer remains the most frequent underlying condition. Hospital discharge and symptom management are the two most frequent reasons for referral. Finally, home-based palliative care support teams are involved in various teaching activities, not only toward community-based professionals but also toward nursing home and hospital-based professionals.

Conclusion

Our study highlights considerable variation in the functioning, the staff and the activities of home-based palliative care support teams in France.

Abstract [fr]

Contexte

Les réseaux de santé en soins palliatifs ont connu un essor important au cours des deux dernières décennies. Cette étude nationale avait pour objectifs de décrire les caractéristiques des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs, d’analyser leur composition et de dresser un état des lieux des différentes activités (expertise clinique, coordination, formation) que ces réseaux ont développées.

Méthodes

Cette étude repose sur une enquête menée entre le 15 septembre et le 15 décembre 2012 auprès de l’ensemble des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs en France (métropole et collectivités d’outre-mer).

Résultats

Sur un total de 98 réseaux de santé en activité au 1er septembre 2012, 78 ont participé à l’étude (taux de réponse : 80 %). Les équipes de coordination des réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs sont composées en moyenne de 8 personnes (4,9 équivalents-temps-pleins). Il existe toutefois une grande diversité de situations, certains réseaux ne disposant pas de psychologues (n = 17), d’assistant de service social (n = 28), ni même de médecins (n = 10). Au cours de l’année 2011, les 78 réseaux de santé répondants ont inclus 17 326 patients, soit 225 patients en moyenne par réseau (écart-type = 133). Le cancer reste la pathologie la plus fréquente : dans 77 % des réseaux (n = 60), plus des trois-quarts des patients étaient ainsi atteints d’une affection maligne. Lorsqu’une demande est formulée pour un nouveau patient, les deux motifs d’appel les plus fréquents sont la coordination du retour à domicile après une hospitalisation et le soulagement des symptômes d’inconfort. Les réseaux de santé en soins palliatifs apparaissent également très investis dans la formation continue, auprès des professionnels de ville, des personnels exerçant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et des équipes hospitalières.

Conclusion

Notre étude met en évidence une grande hétérogénéité dans le fonctionnement, dans la composition et dans l’activité des réseaux de santé en soins palliatifs. Cet état des lieux national souligne la nécessité pour les réseaux de santé ayant une activité en soins palliatifs de se renouveler pour accompagner les changements à l’œuvre dans le système de santé.

Place, publisher, year, edition, pages
2015. Vol. 14, no 3, p. 152-161
Keywords [en]
Palliative caresupport teams, Palliative care, End-of-life care
Keywords [fr]
Soins palliatifs, Fin de vie, Réseaux de santé en soins palliatifs
National Category
Nursing
Identifiers
URN: urn:nbn:se:su:diva-176210DOI: 10.1016/j.medpal.2015.04.004ISI: 000421876400004OAI: oai:DiVA.org:su-176210DiVA, id: diva2:1373605
Available from: 2019-11-27 Created: 2019-11-27 Last updated: 2019-11-27Bibliographically approved

Open Access in DiVA

No full text in DiVA

Other links

Publisher's full text

Search in DiVA

By author/editor
Morin, Lucas
By organisation
Aging Research Center (ARC), (together with KI)
Nursing

Search outside of DiVA

GoogleGoogle Scholar

doi
urn-nbn

Altmetric score

doi
urn-nbn
Total: 2 hits
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf