Change search
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
L’autonomie comme mise en équation de la liberté et de l’égalité
Institut d´études politiques de Bordeaux. (Centre Émile Durkheim)
2006 (French)In: Revue internationale des Sciences Sociales, Vol. 190, 737-750 p.Article in journal (Refereed) Published
Abstract [en]

Les inégalités sociales ne sont pas dues au processus de socialisation lui-même, mais à l’amplification des inégalités existant à un état pré-humain où aucun accord sur l’institution de valeurs et de significations communes n’a été trouvé. Cet état est fictif dans la mesure où les hommes doivent leur humanité et leur survie à un processus d’imposition de normes sociales. Ils sont en fait des sujets sociaux, incapables de survivre en dehors de toute relation sociale. Ce fondement anthropologique est à établir pour avoir une vision juste des inégalités entre les hommes. De là, on peut distinguer deux types de sociétés, les sociétés hétéronomes ayant justifié cette inégalité par un ensemble de croyances en la supériorité de certains êtres sur d’autres et les sociétés autonomes ayant énoncé l’abstraction d’une égalité des droits et des conditions. L’autonomie est la reconnaissance que l’égalité des conditions est à construire au sein d’un contrat politique à réinventer à chaque époque pour corriger les inégalités qui persistent dans l’état social. De ce point de vue, les inégalités deviennent un moteur de créativité sociale, parce que les individus se trouvent constamment dans le besoin de créer de nouvelles institutions pouvant diminuer le poids de celles-là ainsi que le cortège d’injustices engendrées. On évite alors le biais d’une fabrication utopique de l’égalité qui serait la négation d’une caractéristique fondamentale de l’être humain, à savoir sa puissance de créativité.

Place, publisher, year, edition, pages
2006. Vol. 190, 737-750 p.
Keyword [en]
inégalités sociales ; socialisation ; autonomie ;
National Category
Political Science
Identifiers
URN: urn:nbn:se:su:diva-84576DOI: 10.3917/riss.190.0737OAI: oai:DiVA.org:su-84576DiVA: diva2:580907
Note

http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RISS_190_0737 4057 4057

Available from: 2012-12-27 Created: 2012-12-27 Last updated: 2013-01-08

Open Access in DiVA

No full text

Other links

Publisher's full texthttp://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00516552
Political Science

Search outside of DiVA

GoogleGoogle Scholar

doi
urn-nbn

Altmetric score

doi
urn-nbn
Total: 13 hits
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf